Accueil / Philip Morris Defend sa E-Cigarette et sa Marlboro
Philip Morris defend sa Marlboro et sa e-cigarette
Philip Morris defend sa Marlboro et sa e-cigarette

Philip Morris Defend sa E-Cigarette et sa Marlboro

Philip Morris defend sa Marlboro et sa e-cigarette
Philip Morris defend sa Marlboro et sa e-cigarette
Selon les chiffres de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) publiés en 2013, plus de cinq millions de personnes meurent chaque année de causes liées au tabagisme, soit plus que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis.

Dans le même temps, le nombre de fumeurs dans les pays riches est en baisse (plus de 7% en 2013 et 9% en 2014). Pour contrer cette baisse (inédite) des ventes de paquets de cigarettes, les entreprises de tabac, Philip Morris comme chef de file, ont cherché à :

  • Maintenir l’accès aux marchés à croissance rapide dans les pays en développement.

  • Retarder la législation de plus en plus restrictive ou, pour ce qui concerne l’Europe, saper la directive anti-tabac.

  • Mettre en garde les pays qui, selon les cigarettiers, violeraient les traités de commerce et d’investissement, ce qui soulève la perspective de batailles juridiques longues et coûteuses.

Depuis deux ans, pour contrer la hausse des restrictions, les pertes financières et retarder les législations anti-tabac, les grandes entreprises de tabac utilisent une stratégie qui a pris de l’ampleur ces dernières années et dont les médias parlent peu : attaquer sur le terrain juridique avec comme faire valoir, les traités commerciaux internationaux ou la défense de la propriété intellectuelle.

Philip Morris épinglé sur la cigarette électronique

En 2013, alors que Philip Morris gagnait un sursis en Thaïlande pour les avertissements de santé sur les paquets de cigarettes, le géant du tabac s’est fait épinglé sur le sujet de la cigarette électronique. En effet, des documents secrets révèlent que l’entreprise aurait dépensé des millions d’euros pour retarder la législation de l’UE (près de 1,25 million de livres sterling en un an pour des réunions et plusieurs millions d’euros au total).

Non content d’avoir réussi à suspendre la date limite pour l’introduction de grandes mises en garde sur les paquets de cigarettes à Bangkok, les documents divulgués par l’observateur et publiés dans le Guardian en Septembre 2013 montrent l’importance du lobbying de Philip Morris auprès des institutions européennes à Bruxelles et l’ampleur des efforts de l’industrie du tabac pour contrer la directive anti-tabac, qui sera finalement votée par les députés en Mars 2014, incluant une législation restrictive pour l’e-cigarette dans l’article 20.

Soulevant des questions sur la relation entre Bruxelles et les lobbyistes, les documents compromettants obtenus par l’observateur révèlent que :

  1. Concernant les e cigarettes. Philip Morris International (PMI) employait 161 personnes pour lutter contre le projet de directive sur les produits du tabac (TPD). L’enjeu financier est énorme pour les géants du tabac ! Alors que pour les scientifiques et professionnels de la santé, les cigarettes électroniques pourraient sauver des millions de vie, elles ampute Big Tobacco de toute une génération de jeunes fumeurs.

  2. Des e-mails publiés par le ministère de la Santé américain font état des préoccupations au sujet de la directive européenne, partagées par d’autres fabricants de tabac tel que Imperial Tobacco qui semble avoir obtenu des informations protégées du Conseil européen.

Philip Morris part en guerre pour sa Marlboro et sa e-cigarette

Alors que plus de 170 pays ont signé la convention cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac (réduire le tabagisme en encourageant la limitation ou l’interdiction de la publicité, l’emballage et la vente des produits du tabac), depuis son entrée en vigueur en 2005, les intimidations, menaces et tactiques juridiques de British American Tobacco, Philip Morris ou Imperial Tobbacco se multiplient.

A titre d’exemple, alarmée par la montée du taux de tabagisme chez les jeunes femmes, la Namibie (Afrique australe) a adopté une loi sur le contrôle du tabac en 2010. Trois ans plus tard, bombardé d’avertissements sévères de l’industrie du tabac (selon lesquels la nouvelle loi violait les obligations du pays en vertu des traités commerciaux) et craignant une bataille juridique chère, pas une seule disposition importante de la loi n’a été mise en place, comme la limitation de la publicité ou placer de grandes mises en garde sanitaires sur les paquets de cigarettes.

En Afrique, outre la Namibie, le Togo et l’Ouganda ont reçu des avertissements des cigarettiers que leurs lois allaient à l’encontre des traités internationaux. Des poursuites judiciaires ont également été engagées contre des pays qui tentent de réduire le tabagisme tels que l’Australie, la Norvège ou l’Uruguay. Selon le directeur général de l’OMS, ces stratégie sur le terrain judiciaires seraient :

Délibérément conçues pour instiller la peur

En Australie, plusieurs compagnies de tabac ont attaqué (paquet neutre, prix à 14 euros, message sanitaire à plus de 65% de la surface …) en justice avant même l’entrée en vigueur des mesures restrictives. Ils ont été déboutés par la Haute cour australienne mais réclament à l’Uruguay plusieurs milliards de dollars.

Alors que de grands pays développés comme le Canada et la Nouvelle-Zélande retarde l’application de leur nouvelle loi anti-tabac, la France pourrait se préparer à une longue bataille juridique contre Big Tobacco, avec comme chef de file, Philip Morris

Code Promo Paris et Ile de France (uniquement) !

Idéal pour débuter la cigarette électronique et commencer dans de bonnes conditions. Un professionnel de la e-cigarette vous livre à domicile en vous offrant une demi heure (minimum) de formation sur votre coffret ainsi qu'une dégustation (gratuite) de plusieurs saveurs de e-liquide.

Jusqu'au 20 Avril 2015, si vous habitez en Ile de France ou sur Paris, vous pouvez bénéficier de 5 à 15% de réduction sur toute la gamme de e-cigarettes et Mods électroniques.

Plus d'infos c'est par ici => promo cigarette electronique paris et IDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *