Accueil / News / Les e-cigarettes peuvent causer plus de torts que le tabac !
Une cigarette électronique plus dangereuse que le tabac !
Une cigarette électronique plus dangereuse que le tabac !

Les e-cigarettes peuvent causer plus de torts que le tabac !

Une cigarette électronique plus dangereuse que le tabac !
Une cigarette électronique plus dangereuse que le tabac !
Ainsi titrait le Daily Mail en début d’année 2013 : « Les e-cigarettes peuvent causer plus de torts que le tabac ».

Vous vous dites que l’article date, qu’il n’est plus d’actualité, que ce temps là est révolu et que les médias ont gagné en maturité, qu’ils s’entretiennent avec les chercheurs, qu’ils essaient de déchiffrer les conclusions d’études scientifiques en faveur des e-cigarettes, qu’ils emploient des journalistes « éthiques », que leurs méthodes d’investigations est sans tâches, qu’ils sont indépendants et aucunement sous pression politico-tabacco-pharmaceutique ?

Ce n’est malheureusement pas le cas, y compris en 2014. 60 millions de consommateurs ou science et vie nous ont donné la preuve que la presse libre, c’est un peu comme attendre d’un sociopathe qu’il développe, ne serait ce qu’une trace d’empathie !

Bien sur –ce n’est pas la seine, ce n’est pas le bois de Vincennes mais c’est bien joli tout de même-, le Daily Mail s’est fendu d’une excuse de 4 lignes et demi prétextant que le journal en ligne ne soutenait pas l’opinion de certains experts qui annoncent que les cigarettes électroniques – qui contiennent 3 ou 4 substances – pourraient être aussi, sinon plus, toxiques que les « vraies » – dont plus de 50 composés sont identifiés comme cancérogènes -.

Rappel des évidences sur la cigarette – Informations averties non perverties

La vraie cigarette, celle qui tue, c’est : des milliers de substances chimiques libérées dans la fumée et 70 composants éminemment dangereux, toxiques et susceptibles de provoquer de graves maladies telle que le cancer du poumon. Goudron, monoxyde de carbone, Ammoniac, Méthanol, Acroléine, formaldéhyde (pesticide), cyanure d’hydrogène, benzène, arsenic, plomb, cadmium, acide cyanhydrique, nitrosamines, Chlorure de méthyle … La liste est longue !

La cigarette (papier, filtre …) et le tabac sont un désastre pour la santé publique et celle des fumeurs :

  • Tabagisme passif
  • Oxyde de carbone = augmentation des globules rouges = Sous oxygénation
  • Appareil respiratoire diminué = bronchite chronique
  • Vieillissement plus rapide des artères, Maladies cardiaques
  • Accroissement des risques d’Infarctus du myocarde
  • Lésions pulmonaires
  • Cancers liés au tabac : cancer de la langue, bouche, larynx, pharynx, poumons (plus de 80% de décès) …

La cigarette électronique, celle qui n’a jamais tué, est composée de 4 substances :

  • Propylène Glycol : couramment employé dans l’industrie alimentaire et cosmétique. Déclaré comme non dangereux par les organismes de santé
  • Glycérine végétale
  • Nicotine
  • Arôme alimentaire

Pour autant, les e-cigarettes sont elles sans risque ? Ceux qui répondent « non » sont des spéculateurs ignorants ou à la solde des grandes entreprises. Ceux qui pensent « oui », sont,sans doute, de grands rêveurs. Là où les scientifiques et les professionnels de santé (ce qui ne sont pas au service et à la botte de l’industrie pharmaceutique ni par celle du tabac) sont unanimes : en l’état actuel des connaissances, la cigarette électronique est INFINIMENT moins risquée que celle contenant du tabac !

Désinformation, rumeur et vérité (s)illogique

Ce qui suit est une retranscription d’un article du Daily Mail datant de 2013 ou comment propager une fausse information en offrant une visibilité non justifiée aux discours injustifiables des charlots « experts ». Il semble que sous la pression, le daily mail ait été poussé à présenter ses excuses sur 4 lignes et demi et retirer l’article. Voici l’autopsie d’un média en ligne. Ça commence fort !

 » La cigarette électronique est présentée comme une alternative plus sure que celle contenant du tabac, mais les experts –lesquels ?– nous informent aujourd’hui, que les e-cigarettes peuvent être –même pas de conditionnel ?– encore plus dangereuses que celles qu’elles sont censées remplacer. »

Cette seule introduction suffit à illustrer comment la désinformation s’installe : un titre d’actualité sensationnel et inquiétant. Une introduction percutante avec « des experts ». L’histoire cousue de fil rouge sang ne révèle pas s’ils sont de Miami ou Manhattan !

« Le dispositif, fait pour ressembler à une vraie cigarette, alimenté par une batterie, est composé d’une cartouche et d’un système de chauffage qui vaporise le liquide contenant de la nicotine, inhalée par l’utilisateur. Il en résulte une sensation semblable à celle de fumer mais, sans les substances chimiques cancérigènes de la cigarette. « 

Heureusement pour nous, pauvres –pêcheurs– fumeurs-vapoteurs, qu’il existe internet et sa mémoire virtuelle. En 2013 Joyetech innovait déjà avec des modèles plus grands, plus performants et plus puissants que des « CigaLike ». Kangertech présentait un clearomiseur qui n’avait rien à voir avec une « cartouche » et Innokin nous présentait un Mod électronique révolutionnaire (pour l’époque).

A présent, l’article entre dans le vif du sujet. C’est alors que l’expert Doctorant entre en scène. Pour rendre crédible un torchon, rien de mieux que d’y introduire un vernis de noblesse ou de respect !

 » La cigarette électronique n’est pas aussi « saine » qu’annoncée. Pour vaporiser la solution de nicotine –e liquide –, le propylène glycol ( qui représente jusqu’à 90 pour cent du contenu) est introduit dans la cartouche – et la glycérine végétale, l’eau, les arômes ? -. Cela peut provoquer des ‘irritations du système respiratoire’, affirme le Dr Elisabeth Pott, qui a étudié les e-cigarettes. « 

Une étude scientifique menée par un Docteur, une femme, Directrice d’un super centre !  » Ça envoie du lourd » comme disent les reviewers français lorsqu’ils présentent un super ato qui les fait vaper comme des philippins. Mais … de quelle recherche scientifique parle-t-on ? quel est le laboratoire et l’équipe de chercheurs ? Quel est le protocole ? Qui sont les sujets ? Combien de vapoteurs ou fumeurs ont participé à l’étude ? Combien et Quels modèles de e-cigarettes ma Pot(t) a-t-elle étudié ?

L’article du très célèbre daily mail ne fait état d’aucune investigation, de la part du « journaliste ». La suite n’apportera aucune explication, critique ou réflexion et poursuit ainsi :

« En 2009, la FDA (Food and Drug Administration) a analysé des cartouches de e-cigarette et a trouvé des traces de nitrosamine et d’autres substances potentiellement dangereuses dans les produits de plusieurs fabricants, en plus de l’éthanol et de la glycérine »

Ce passage illustre parfaitement la médiocrité de certains médias et de leurs articles à sensations. Il résume à lui seul l’articulation d’une désinformation :

  • Emploi d’un terme scientifique : « nitrosamine ». Le lecteur focalise sur le « mot compliqué » et en oublie, non seulement, les « traces » mais, également, l’absence de précisions (indispensables à toute compréhension) : quelle est la norme ? Si des « traces » ont été trouvées, quel est le taux, le rapport ? Quelle comparaison avec le tabac ? etc .

  • Dans un deuxième temps, on parle de vagues substances dangereuses sans aucun respect pour le lecteur qui est en droit d’attendre un minimum d’explications et de précisions. Que nenni !
« Toutefois, les fabricants d’e-cigarette soulignent que les nitrosamines se trouve dans une concentration beaucoup plus élevée dans les cigarettes de tabac. « 

Les entreprises et fabricants d’e-liquides Vs Docteur qui a étudié les cigarettes électroniques = Miss Pott Win !

Rappelons que les nitrosamines sont des composés chimiques hautement dangereux et cancérigènes. Qu’une « trace » dans une étude scientifique peut s’apparenter à du « a peine détectable » et que le rapport entre les nitrosamines trouvés dans certains e-liquides est de 400 à plus de 1000 fois moins que dans le tabac d’une cigarette.

Pour finir, l’article poursuit sur de vagues informations :

« Multiplication par quatre des ventes de cigarettes électroniques en un an. Des importations sans inspection. Absence de réglementation de par leur statut non médical. »

L’article poursuit par une information intéressante qui nous indique enfin pour qui roule le daily mail en 2013 ainsi que notre chère Elisabeth.

« Professeur John Britton, du Collège royal des médecins du Groupe consultatif sur le tabac, appelle à la réglementation des e-cigarettes qui permettraient d’assurer une «norme garantie».

Conclusion du journaliste :

« Les E-cigarettes ont été interdites au Canada, en Australie et dans certains États américains.

Conclusion, si vous –êtes perfidement attirés-« tombez » sur un article en ligne qui fait 373 mots, fuyez !. Si le titre est sensationnellement inquiétant, qu’aucun détail n’est fourni, qu’on parlent d' »experts », qu’aucune source vérifiable et sérieuse n’est citée, qu’aucun lien ni référence ne renvoi à la dite étude, fuyez !

L’article présenté ci dessus date de 2013 mais nous aurions pu en choisir un du même type sur l’internet français (cf : empoisonnement et e-liquide). Par ailleurs, depuis deux ans, avec la cigarette électronique, les médias en ligne semblent redécouvrir les joies du syllogisme, tantôt grotesques, tantôt difficiles à décrypter pour nous pauvres vapoteurs. Cela vaut pour la e-cigarette mais également, pour tous les sujets qui représentent, aujourd’hui, des enjeux financiers colossaux.

Code Promo Paris et Ile de France (uniquement) !

Idéal pour débuter la cigarette électronique et commencer dans de bonnes conditions. Un professionnel de la e-cigarette vous livre à domicile en vous offrant une demi heure (minimum) de formation sur votre coffret ainsi qu'une dégustation (gratuite) de plusieurs saveurs de e-liquide.

Jusqu'au 20 Avril 2015, si vous habitez en Ile de France ou sur Paris, vous pouvez bénéficier de 5 à 15% de réduction sur toute la gamme de e-cigarettes et Mods électroniques.

Plus d'infos c'est par ici => promo cigarette electronique paris et IDF

A la Une

Site Internet - Vecig - Cigarettes Electroniques

News Cigarette Electronique – Revues Vecig

Recherches récentes : avis cigarette electronique ocb 2016 - Cigarette Électronique 2016 - cigarettes news ...

One comment

  1. rhooooo ! c’est juste énorme. Effectivement ça envoi du lourd. Je dois dire qu ‘au départ en lisant le titre je me suis dit « mais c’est quoi cette P…. de C…. encore ! » peuvent pas me laisser vapoter tranquille avec mon petit mod et mon petit ato ! Plus sérieusement depuis 1 ans ça n’arrete pas, je ne compte plus les articles qui parlent de la cigarette électronique avec un super titre de la mort qui tue, avec derrière rien . Aucune recherche, aucune réflexion, aucune critique .. rien .. nada ..niet Juste bon à lancer l’appat pour qu’on leur remplisse leurs pages de contenus gratis . A part les blogs et certains forums pour ma part je ne clique plus sur un seul article en ligne qui pollue les « actualités »..

    Il est fait référence à l’empoisonnement. Je me souviens avoir eu la même réflexion. Vu que ça ne sert a rien et surtout pas les intérêts du visiteur, que ça n’informe personne, ce type d’article sur de soit disant vérités doit forcement servir les intérêts de quelque uns qui cherchent a discréditer ma e-cigarette et surtout mon Mod et encore mon ato de 3ml !

    Si on savait pas qu’on vivait dans un monde pourri, en tant que vapoteur on peut plus l’ignorer ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *