Accueil / E-cigarettes / La Cigarette Electronique Divise les Scientifiques
La cigarette électronique qui divise
La cigarette électronique qui divise

La Cigarette Electronique Divise les Scientifiques

Dr Michael Siegel, scientifique et chercheur en santé publique à l’Université de Boston, fait valoir que la cigarette électronique pourrait être le début de la fin du tabagisme en Amérique. Il les voit comme une innovation, une rupture qui pourrait  » rendre la cigarette (de tabac) obsolète « , au même titre que l’ordinateur a rendu la machine à écrire périmée : ainsi commence l’article du New York Times intitulé  » E-cigarette : un chaud débat  »

La cigarette électronique qui divise
La cigarette électronique qui divise
A l’inverse, son ancien professeur et mentor, Stanton Glantz A., professeur de médecine à l’Université de Californie, San Francisco, est convaincu que les cigarettes électroniques sont un danger face aux progrès durement acquis, au cours du dernier demi-siècle, dans la réduction du tabagisme.

Actuellement, ces deux scientifiques et experts sont une parfaite illustration de la division qui règne au sein de la communauté des professionnels de santé, des chercheurs, tabacologues et médecins… L’article du New York Times rapporte, que les deux camps calmes et unis dans la lutte contre le tabagisme et l’industrie du tabac sont à présent en guerre, s’affrontant sur les implications de santé publique de l’e-cigarette.

Division et Désaccord autour de la cigarette électronique

Avec quelques 480 000 de morts par ans aux USA, le tabagisme reste la principale cause de décès évitable. Ainsi, alors qu’en France une enquête de l’OFDT annonce que « la cigarette électronique » serait une porte de sortie du tabac et non le contraire, le point de désaccord du Dr Siegel et du Pr Stanton Glantz se résume à une simple question:  » la e-cigarette pousse-t-elle les gens à fumer  » ?.

Leur point de vue diverge a tel point, qu’à cette question, le Dr Siegel répond  » Ils sont tellement aveuglés par cette idéologie qu’ils ne sont pas en mesure de voir les e-cigarettes objectivement « .

Les études scientifiques qui pourraient aider à résoudre de nombreuses questions sur les e-cigarettes sont actuellement, soit en cours de développement, soit détournées par les institutions ou gouvernements (cf : lettre envoyée aux parlementaires européens par des médecins-chercheurs). De plus, de nombreux experts conviennent que la preuve est à ce jour trop maigre pour tirer des conclusions définitives sur les effets à long terme des dispositifs sur la population en général. Pourtant, la plupart des chercheurs s’accordent à dire que la vapeur de la cigarettes électronique est beaucoup moins nocive que la fumée du tabac.

Ainsi, bien que la popularité de la cigarette électronique, dans le monde, est plus rapide que les connaissances scientifiques et devant la violence des attaques, la dureté des propos et les réglementations envisagées pour encadrer la cigarette électronique, Michael Siegel déclare, en substance,  » Nous allons perdre une occasion unique qui pourrait éventuellement sauver des millions de vies « .

En conclusion, le débat qui divisent les chercheurs et scientifiques aux Etats Unis est du même ordre que celui qui enflamme les professionnels de santé en France et plus généralement en Europe. Il y a, toutefois, quelque chose d’ahurissant dans cette polémique qui oppose les partisans de la cigarette électronique et ses opposants.

  • Quand les premiers avancent des résultats positifs et vérifiables d’études scientifiques réelles sur la vapeur ou le dispositif de la e cigarette, les seconds débitent en coeur des arguments qui ne s’appuient sur aucune recherche ni aucun fondement scientifique.
  • Alors que plus de 42 millions de fumeurs aux USA sont en danger de mort (la France en dénombre 15 millions), que par ailleurs tous les professionnels de santé s’accordent sur une cigarette électronique entre 400 et 1000 fois moins dangereuse : toutes les forces de santé devraient converger vers ce dispositif qui aide à diminuer sa consommation de tabac ou arrêter de fumer (de nombreux vapoteurs en témoignent tous les jours dans les boutiques, sites internet, forums ou blogs).

Dans le cas précis de cette guerre et ces interminables débats, l’hypothèse la plus simple étant la plus vraisemblable, il y a de forte chance que les enjeux financiers de l’industrie du tabac soit le coeur de toutes les querelles sur une cigarette électronique, mise en grand danger depuis le vote du parlement européenne en février 2014.

Code Promo Paris et Ile de France (uniquement) !

Idéal pour débuter la cigarette électronique et commencer dans de bonnes conditions. Un professionnel de la e-cigarette vous livre à domicile en vous offrant une demi heure (minimum) de formation sur votre coffret ainsi qu'une dégustation (gratuite) de plusieurs saveurs de e-liquide.

Jusqu'au 20 Avril 2015, si vous habitez en Ile de France ou sur Paris, vous pouvez bénéficier de 5 à 15% de réduction sur toute la gamme de e-cigarettes et Mods électroniques.

Plus d'infos c'est par ici => promo cigarette electronique paris et IDF

A la Une

Kanger Aerotank

Aerotank Kanger

Le clearomiseur Aerotank Kanger est un dispositif de la société chinoise Kangertech dont les éléments ...