Accueil / Cigarette électronique – Inpes : une enquête à l’échelle nationale
Grande enquête sur la cigarette électronique
Grande enquête sur la cigarette électronique

Cigarette électronique – Inpes : une enquête à l’échelle nationale

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) vient d’annoncer qu’une enquête sur la cigarette électronique (de grande ampleur et inédite à ce jour) sera lancée dès ce début d’année 2014 : il était temps !

Jamais un substitut à la nicotine n’a connu un succès aussi large et fulgurant que la ecigarette. En effet, nous étions près de 500 milles il y a trois ans, pour 1,5 millions en 2013. D’après l’organisme de sondage Ipsos (qui a publié une enquête fin 2013) 1 français sur 5 aurait déjà testé la cigarette électronique.

Grande enquête sur la cigarette électronique
Inpes : Grande enquête sur la cigarette électronique

Cependant, il semble que l’usage de la « e cigarette » reste méconnu, pour les autorités du moins. Partisans et adversaires s’opposent sur un point : les uns affirment que la cigarette électronique met fin à la dépendance au tabac, les autres prétendent que c’est une porte d’entrée dans le tabagisme pour les jeunes. Les défenseurs de cette petite « e-clope » s’appuient sur les résultats d’études scientifiques qui démontrent qu’elle est 1000 fois moins dangereuse que le tabac, ses détracteurs affirment (sans aucune preuve) qu’elle pourrait représenter un danger pour les jeunes et que son encadrement doit être des plus sévère.

Pourquoi une grande enquête nationale sur la cigarette électronique ?

L’Inpes est un organisme qui propose (entre autres) des mesures et indicateurs de comportements ou d’opinions en lien avec la santé. A ce titre, son enquête visera à recenser le nombre de vapoteurs (utilisateurs de la cigarette électronique) en métropole afin d’évaluer l’impact de la ecigarette sur la population française, cerner le profil de ses nouveaux « vapoteurs » et tenter d’évaluer un rapport bénéfice-risque par rapport aux cigarettes traditionnelles (ou tabac à rouler).

15 000 fumeurs (ou anciens fumeurs) de 15 à 75 ans vont participer à cette enquête. Outre, les questions sur les raisons liées à l’arrêt ou la diminution du tabac, ils seront interrogés sur leur statut actuel, leur découverte de la cigarette électronique, leurs habitudes, la fréquences et durée de consommations, le taux de nicotine adopté, leurs lieux d’achat etc.

L’institut annonce, que le nombre de 15 000 participants, représentatif de la population française, devrait permettre d’analyser des groupes socio-démographiques particuliers tels que les chômeurs ou les jeunes. En outre, l’enquête devrait permettre d’identifier les secteurs sur lesquels les autorités de santé française devront s’orienter.

Inpes : (En)Quête de vérité ou écran de fumée ?

En 2005, l’Inpes a réalisé avec BVA (institut de sondage) une enquête auprès d’un échantillon représentatif de 400 médecins français afin d’évaluer leur « perception » de l’utilité et de la sécurité des vaccins. En avez-vous entendu parler ? Nous supposons que la réponse est négative car cet enquête n’a jamais été publiée. Pourtant, 58% des médecins interrogés se posaient de sérieuses questions quant à l’utilité des vaccins donnés aux enfants et 31% s’interrogeaient sur la sécurité de ces derniers.

Comme vous, nous nous posons des questions sur cette « grande enquête nationale ».

  1. Pourquoi durant plus de 10 ans l’Inpes n’a pas mené l’enquête sur l’inefficacité des, timbres, patchs, gommes et autres « substituts » à base de nicotine ?
  2. Le marché de la cigarette électronique explose depuis un an seulement et nous voilà devant un grand recensement national de vapoteurs !?
  3. Recenser, évaluer, cerner est une initiative que nous saluons tous. Mais pour qui et dans quel but ? Protéger les jeunes du « danger » la cigarette électronique ou ouvrir la porte aux géants de tabac Américains ? Evaluer les risques ou des nouvelles stratégies de taxes ?

Tous les acteurs, professionnels de santé et vapoteurs attendent avec impatience le rapport d’enquête de l’Inpes qui devrait confirmer ce que nous savons déjà, à savoir : la cigarette électronique est un bienfait pour les fumeurs qui désirent arrêter de fumer. L’aspect économique de ce nouveau dispositif est non négligeable (un budget tabac divisé par 2 voire  » ou 4 pour certains). De nombreux jeunes auront « testés » la e cigarette, comme ils le font avec tous les produits « interdits ». Elle contribue entre autre à diminuer voire, arrêter sa consommation de tabac.

Code Promo Paris et Ile de France (uniquement) !

Idéal pour débuter la cigarette électronique et commencer dans de bonnes conditions. Un professionnel de la e-cigarette vous livre à domicile en vous offrant une demi heure (minimum) de formation sur votre coffret ainsi qu'une dégustation (gratuite) de plusieurs saveurs de e-liquide.

Jusqu'au 20 Avril 2015, si vous habitez en Ile de France ou sur Paris, vous pouvez bénéficier de 5 à 15% de réduction sur toute la gamme de e-cigarettes et Mods électroniques.

Plus d'infos c'est par ici => promo cigarette electronique paris et IDF