Accueil / Big Tobacco : Un Dangereux Phénix Renaît de ses Cendres
Big Tobacco Phenix
Big Tobacco Phenix

Big Tobacco : Un Dangereux Phénix Renaît de ses Cendres

Egalement appelé Phoenix ou Fenghuang chez les chinois, le phénix est un oiseau mythique, unique en son genre, immortel et invincible. La légende raconte que blessé ou en fin de cycle, il pouvait mettre le feu à son nid, se consumer sous l’effet de ses propres flammes pour renaître de ses cendres.

A l’image d’un dangereux phénix, Big Tobacco, est également doué d’une extraordinaire longévité au regard des contraintes imposées, au fil des ans, par un grand nombre de pays (dont la France) : taxes, hausses d’impôts, restrictions, interdictions innombrables, campagnes de lutte contre le tabagisme et coûts monstrueusement élevés en terme de santé. Inutile d’évoquer ici les nombreux scandales qui entachent l’industrie du tabac : scientifiques français payés par Philip Morris (documents révélés dans le monde en 2012), accusation de contrebande, de corruption, de complot, fichage des députés européens (directive européenne anti-tabac)… Et certains osent le dire : Big Tobacco et l’industrie du tabac toute entière est coupable de  » négligence  » criminelle !

Pourtant, on observe avec clarté que lorsque l’UE, la France ou le Canada enflamme quelques brindilles de son nid, le Phénix renaît aussitôt, au moyen des mêmes stratégies douteuses dans des pays comme l’Inde, l’Afrique, la Thaïlande etc. Autant dire que si les Big Four (Philip Morris International, Japan Tobacco Inc, BAT et Imperial Tobacco) meurent à petit feu ce sont de très très petites flammes !

Pour ce qui est de la cigarette électronique, les lignes de batailles sont d’ores et déjà en place. Que ce soit aux Etats Unis ou en Angleterre, la puissance de Big Tobacco commence à se faire entendre à travers les millions de dollars ou de Livres investis dans le rachat de sociétés, le marketing et la publicité. Ainsi, British American Tobacco (ou BAT, fabricant de tabac connu pour les marques de cigarettes Lucky Strike, Dunhill ou Pall Mall) a décidé de se jeter dans la bataille des panneaux d’affichages, annonces dans les journaux et campagnes de pubs à la télévision pour sa e cigarette Vype.

D’un autre coté, British Imperial Tobacco a racheté à Hon Link (inventeur de la cigarette électronique) ses brevets pour 75 millions de $ et Philips Morris via Altria (Marlboro) a racheté Green Smoke pour 110 Millions de dollars.

Big Tobacco Phenix
Big Tobacco : Le Phenix

E Cigarette : un Point d’inflexion pour Big Tobacco ?

Qu’il soit économique, sociétal ou juridique, un point d’inflexion est un  » instant précis dans la vie d’une société, d’un secteur ou d’une entreprise où ses paramètres fondamentaux sont sur le point de changer « . Ainsi, l’année 2013 a révélé un événement majeur qui a transformé la vision de Big Tobacco sur sa propre industrie. La coupable ? La cigarette électronique dont les ventes ont explosé et qui pourrait, à terme (en moins de 30 ans), remplacer son précieux tabac et lui voler toute une nouvelle génération de fumeurs.

Mais Big Tobacco fait partie de ses sociétés si puissantes et florissantes , qui, à défaut d’avoir su anticiper l’extraordinaire engouement des cigarettes électronique, a des moyens financiers si colossaux qu’il peut se permettre de prendre le train en marche et cannibaliser un marché en phagocytant l’innovation des Joyetech, Kangertech ou Innokin pour les remplacer par des MarkTen, nJoy Kink, Vype, Vip de piètre qualité mais disposant d’un vaste réseau de distribution.

Cependant, si l’année 2013 représente le point d’inflexion de Big Tobacco, à l’inverse, 2014 sera celui de tous les professionnels du secteur de la cigarette électronique, sites internet, boutiques et entreprises de France et d’ailleurs. En effet, un point d’inflexion suggère l’existence de signaux d’alarmes dans une période nécessairement critique qui indique que l’avenir d’un secteur est sur le point d’être compromis : les investissements et actions de grandes ampleurs que les compagnies de tabac entreprennent en sont les prémisses.

Inutile ici de rappeler aux professionnels du secteur français de la cigarette électronique, que le lobby du tabac est déjà sur la toile travaillant en coulisses, sur les forums, les blogs dont certains semblent clairement favoriser une propagande de désinformation. A ce propos, vous aurez certainement remarqué, cette semaine, l’agitation provoquée par certains médias cherchant à faire le buzz en s’emparant de tout (surtout de n’importequoi) afin de propager une information parcellaire, erronée au titre sensationnel que Google s’empresse de mettre à la une !

Big Tobacco : Un dangereux prédateur

Si l’homme est un loup pour l’homme alors Big Tobacco en est le prédateur ! L’influence, la richesse et la puissance de son industrie est telle, que ses moyens financiers sont nettement supérieurs à ceux de certains états. Par ailleurs, il parait évident que les géants du tabac ont tout pour préserver et adapter leur business Model au marché de la cigarette électronique, y compris à celui du eliquide dont il commence à dangereusement prendre part.

Il est urgent de prendre conscience que le marché de la cigarette électronique tel que nous le connaissons aura disparu, dès lors que les British American Tobacco ou les Philip Morris avec leur Markten ou leur Vype en auront terminé avec leurs tests grandeur nature dans leurs états (Arizona et Indiana) ou pays (Angleterre) respectifs.

Qu’en sera-t-il demain lorsque ces compagnies de tabac envisageront d’étendre leur offre à la France

Outre le possible tapis rouge que les gouvernements, tel que la France, pourrait déployer, si des grandes compagnies comme BAT ou PM envisagent (à prendre au futur bien plus qu’au conditionnel) d’étendre leurs offres au delà de leur marché initial : quel indépendant, petite ou moyenne entreprise ou petite chaine de boutique de e cigarettes pourra rivaliser ? Comment pourront-ils supporter la déferlante des « cigalykes » au eliquide « Ecopure » ventant les mérites d’une « safe cigarette » à la technologie  » four Draw  » ?

Car il ne faut pas se tromper, l’objectif de Big Tobacco est bien de s’emparer du marché, se mettre à la recherche des fumeurs perdus, en captiver de nouveaux pour façonner un monopole de la cigarette électronique dans laquelle on pourrait trouver un jour, un brin d’ammoniac, une pincée de sucre et autres substances douteuses.

Pour l’heure, le géant est, tel un Phénix, incapable de se reproduire. Tantôt menaçant, sournois ou séducteur il tente aujourd’hui de s’acheter d’acheter une virginité auprès de l’union européenne et des gouvernements impatients, prêts à livrer le très jeune marché de la cigarette électronique au très vieux Big Tobacco.

Code Promo Paris et Ile de France (uniquement) !

Idéal pour débuter la cigarette électronique et commencer dans de bonnes conditions. Un professionnel de la e-cigarette vous livre à domicile en vous offrant une demi heure (minimum) de formation sur votre coffret ainsi qu'une dégustation (gratuite) de plusieurs saveurs de e-liquide.

Jusqu'au 20 Avril 2015, si vous habitez en Ile de France ou sur Paris, vous pouvez bénéficier de 5 à 15% de réduction sur toute la gamme de e-cigarettes et Mods électroniques.

Plus d'infos c'est par ici => promo cigarette electronique paris et IDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *