Accueil / Actualités / Rapport de la HAS sur la cigarette électronique
Haute Autorité de Santé et Cigarette Electronique
Haute Autorité de Santé et Cigarette Electronique

Rapport de la HAS sur la cigarette électronique

Après avoir déconseillé la cigarette électronique, la HAS (Haute Autorité de Santé) a rendu ce Mardi 21 Janvier son verdict : ni oui, ni non. Celle qui évalue des technologies et recommande les bonnes pratiques de santé n’a finalement pas tranché sur la question de la ecigarette.

Haute Autorité de Santé et Cigarette Electronique
Haute Autorité de Santé et Cigarette Electronique
Que représente la Haute Autorité de Santé en France ? La HAS est une autorité indépendante qui reçoit de la loi le pouvoir de prendre des mesures et contribue à la régulation du système de santé par la qualité. Sa mission, à caractère scientifique, lui permet de travailler autour de trois axes principaux : évaluation, recommandation et certification (ou accréditation). En outre elle est constituée d’un collège de 8 membres nommés par le président de la république.

Il n’est donc pas surprenant que la Haute autorité de santé recommande, dans son rapport, de privilégier les alternatives pharmaceutiques telles que les timbres (ou patchs), le nouveau dispositif pharmaceutique censé faire absorber la nicotine plus rapidement par pulvérisation, les pastilles, sans oublier les éternelles gommes à mâcher. La cigarette électronique est de fait relégué à un « je ne sais pas » : elle n’est pas interdite, ni déconseillée mais pour autant, la HAS ne la recommande pas.

Le discours de la HAS est donc le suivant :  » En l’état actuel de nos connaissance sur les risques ou l’efficacité de la ecigarette, nous ne pouvons la recommander comme un produit de sevrage tabagique, mais nous ne pouvons pas non plus dissuader les utilisateurs de vapoter « .

Santé et Haute Autorité morale ?

Procès de la cigarette électronique à Toulouse né d’une supposée « concurrence déloyale ». Rapport reçu par Marisol Touraine sur les dangers de la ecigarette et son évaluation des bénéfices-risques. Grande enquête nationale commandée par notre ministre de la santé (encore !) qui a débutée en début d’année 2014. L’Afssaps qui recommandait dès 2011 de ne pas consommer la cigarette électronique. Aujourd’hui, c’est au tour de la Haute Autorité morale de santé de notre pays qui s’exprime.

HASElle nous révèle, que les avis sont trop différents, les composés chimiques présents dans les e-liquides sont « extrêmement moins nombreux et moins toxiques », qu’en dernier recours les médecins ne doivent pas dissuader un « gros fumeur » d’utiliser ce dispositif électronique si ce dernier à échouer avec patch, timbre, pastille, gomme etc..

A défaut d’être « Haute » et soucieuse de notre « Santé », la morale de l’histoire de la cigarette électronique est un composé, de rapports inutilisés, de rhétoriques incessantes et de discours prévenants sur les dangers potentiels et/ou méconnus de notre petite vapoteuse d’ecigarette. Le résultat final est le suivant : un public de consommateurs réguliers ou potentiels laissé à la merci d’informations partielles et contradictoires.

La Has envoi un message fort en direction des français : comment communiquer pour ne rien dire et appauvrir le débat !

Code Promo Paris et Ile de France (uniquement) !

Idéal pour débuter la cigarette électronique et commencer dans de bonnes conditions. Un professionnel de la e-cigarette vous livre à domicile en vous offrant une demi heure (minimum) de formation sur votre coffret ainsi qu'une dégustation (gratuite) de plusieurs saveurs de e-liquide.

Jusqu'au 20 Avril 2015, si vous habitez en Ile de France ou sur Paris, vous pouvez bénéficier de 5 à 15% de réduction sur toute la gamme de e-cigarettes et Mods électroniques.

Plus d'infos c'est par ici => promo cigarette electronique paris et IDF

A la Une

Les recherches sur la e-cigarette en 2014

La Recherche Scientifique sur la E Cigarette en 2014

Malgré la confusion entre danger de la e cigarette et risque potentiel, en 2014, la ...